importance-video-strategie-digitale

Stratégie digitale, communication marketing, valorisation de l’image, ces notions résonnent en boucle dans la tête de tous les managers d’entreprise qui veulent élaborer une campagne digitale. Et c’est bien normal dans un contexte concurrentiel, une vraie bataille à laquelle les annonceurs se livrent pour capter des parts de marché. Dans les outils disponibles et efficaces, nous avons les vidéos notamment.

Contactez-nous !

Vive le ROI !

Cet objectif est bien évidemment recherché par tous les chefs d’entreprise. Si l’on interroge les responsables marketing, près de 90% d’entre eux indiquent utiliser la vidéo comme support pour leur campagne digitale avec, pour la moitié d’entre eux, le meilleur retour ROI. C’est donc un levier incontournable mais, encore faut-il comprendre pourquoi et comment ça marche ?

La vidéo augmente la mémorisation du message auprès des consommateurs

Voici quelques statistiques d’une étude de 2019 faite par Médiamétrie. Pour la tranche d’âge 18-49 ans, 92% d’entre eux regardent quotidiennement YouTube, pour une durée moyenne de 31 minutes qui passe à 50 minutes pour la sous-catégorie des 18-34 ans. Une victoire incontestable de YouTube qui est devenu le second moteur de recherche après Google. Quand on prend en considération la totalité des canaux de diffusion sur internet, la vidéo représente 61% du trafic. Cette tendance indique l’importance de la vidéo dans votre plan de  communication auprès des internautes. Le contenu reste important mais la vidéo aussi.

La vidéo : Internet versus TV

Certes, l’utilisation des vidéos dans les campagnes de publicité est très ancienne et on se rappelle les séances de cinéma d’antan où étaient projetés les premiers spots publicitaires, ainsi que la TV française qui les diffusait début des années soixante-dix. La vidéo prenait ses marques en matière de promotion publicitaire. Aujourd’hui, c’est une question de basculement d’un canal par rapport à un autre, internet étant passé par là. En 2017, Ipsos avait collecté ces données : 83% des vidéos YouTube gagnent l’attention des YouTubeurs contre 45% des téléspectateurs pour des spots TV. Mais ce qui figure comme le coup de massue, c’est le taux de conversion. Inexistant pour les spots TV, hormis peut-être les émissions de téléachat, ce taux de conversion est de 2 à 3 fois plus important pour les contenus vidéos si on compare avec d’autres formats.

Levier au service de la conversion pour un ROI maximum

Ce ne fut pas évident pour ceux qui ont commencé à s’ouvrir au Webmarketing de passer au format vidéo. Pourquoi ? Instinctivement, on associait ce format aux lourdes campagnes TV au coût élevé mais il n’en est rien et cette nouvelle pratique séduit de plus en plus un grand nombre. On cible quoi ? La conversion, avec ce bouton magique qui permet de basculer sur le site internet de la marque, ou même de commander directement le produit promu, et cela est mesurable en temps réel. C’est le concept « TrueView for action ».

Les stories à la rescousse

Initiées sur Instagram, elles permettent le partage dans un réseau social de vidéos, avec une durée de diffusion de 24 heures. On peut les personnaliser avec des gifs, des hashtags, etc. Utilisées par les marques, les stories sont devenues le meilleur vecteur de communication digitale car, chaque jour, 100 millions d’internautes utilisent cette application et les taux de conversion sont de l’ordre de 15 à 25% selon une étude de Editor’s Pick. Les vidéos dans une Story sont aussi pour une marque une mine pour le « Retargeting », permettant d’identifier, puis de pister les internautes qui ont cliqué sur un bouton « achat » mais qui ne sont pas allés jusqu’au bout.

La vidéo, un levier pour tous les budgets

Fabriquer une vidéo, particulièrement avec tous les outils numériques disponibles, est accessible à beaucoup, mais cela demande surtout de la créativité et un savoir-faire. Pour les entreprises qui en ont les moyens, fabriquer une vidéo peut s’externaliser. De nombreux studios de création proposent leurs services. En bref, il est temps de passer à la vidéo si vous avez le bon produit pouvant répondre à une vraie attente. Votre campagne de communication sera d’autant plus efficace en termes de conversion si vous y mettez de l’image.

Référencement SEO et vidéo

Le référencement naturel va aussi aider votre vidéo à être vue. Selon une étude de l’agence britannique theEword, une vidéo booste 157% plus de trafic à partir d’un moteur de recherche. Cela se traduit aussi en terme de durée de visite sur un site. Selon la même agence, les sessions durent 88% de plus sur un site proposant des vidéos. Cela est dû à plusieurs facteurs, en particulier, la viralité de ce levier. En un clic votre vidéo est envoyée à tous vos contacts qui eux mêmes vont partager de nouveau votre vidéo. Cette dernière peut alors connaître un réel succès et faire augmenter vos ventes.

La vidéo oui mais à bon usage

Pourrait-on aujourd’hui envisager une stratégie digitale sans vidéos… La question ne se pose plus d’ailleurs car les chiffres sont là pour le confirmer. Il suffit de passer quelque temps sur YouTube pour s’en convaincre. La seule limite à son succès résulte dans une offre massive, mais inégale en termes de qualité et de pertinence, qui risque d’induire un effet de lassitude. En effet, nous sommes confrontés à des vidéos de tous types et le consommateur final est perdu dans ce puits d’informations. Il y a peu de contrôle et seule la vigilance des internautes peut faire la différence. Adopter la vidéo oui mais une vidéo de qualité et pertinente pour votre cible.

Contactez-nous !