5 conseils pour optimiser le ROI de vos campagnes marketing - Digital Evolution

Lorsque vous investissez dans une campagne marketing, il est essentiel que vous puissiez en mesurer le ROI. Cela vous permettra d’identifier les actions qui ont de bons résultats et celles qui nécessitent des correctifs. Comment optimiser le ROI de vos campagnes marketing ? Découvrez cinq conseils pour vous aider à améliorer votre taux de conversion.

Menez une stratégie de marketing de contenu efficace

Le content marketing occupe une place essentielle dans la stratégie d’inbound marketing. Pour communiquer avec votre audience et arriver à maintenir son intérêt, vous devez créer des contenus de qualité et à forte valeur ajoutée qui répondent à leurs préoccupations.

Sans des contenus uniques et variés, vous ne serez pas en mesure de convaincre vos visiteurs et d’établir une relation avec eux, encore moins de les inciter à vous donner leurs coordonnées ou à effectuer un achat. Il est donc primordial de mettre en place un plan éditorial qui mettra en scène plusieurs types de contenus, à savoir : des livres blancs, des articles de blogs, des e-books, des études de cas, etc. Et ce, toujours en tenant compte des besoins de votre public. Ne négligez aucun support. Diffusez vos contenus autant sur les réseaux sociaux que sur votre site internet.

Optimisez vos Landings Pages

Une landing page également appelée page de destination est un outil de conversion. Différente de la page d’accueil de votre site internet, elle vous permet de recueillir les informations de vos visiteurs via un formulaire. Dans le tunnel de conversion, les landings pages aident les entreprises à obtenir des informations précieuses sur leurs leads. À l’aide de celles-ci, elles seront en mesure de créer des emails marketing personnalisés et de concevoir des contenus qui répondent à leurs besoins et centres d’intérêts.

Dans la création d’une landing page, l’apparence et la convivialité sont des critères qui occupent une place de choix et qui impactent le niveau de qualité.

Une landing page doit refléter votre proposition de valeur. Elle accueille autant vos visiteurs habituels, que de nouveaux prospects à la recherche d’informations. Vous devez l’optimiser et la rendre la plus explicite possible. Elle doit être aérée, visible et claire. Soignez vos formulaires et présentez distinctement votre call to action. Les landings pages sont un élément-clef dans la réussite de vos campagnes. Leur succès aura sans nul doute un impact significatif sur votre chiffre d’affaires.

Ne négligez pas les réseaux sociaux

Vous utilisez déjà certainement les réseaux sociaux dans votre stratégie d’inbound. Facebook, Linkedin ou encore Twitter, ces différents supports sont des alternatives qui vous permettent d’être au plus près de votre audience cible. Ce sont des catalyseurs qui sont au centre de votre stratégie. En prenant des décisions idoines et en effectuant les bonnes actions, vous multiplierez les chances de succès de vos campagnes.

Définissez tout d’abord votre persona. Quelle audience cible souhaitez-vous atteindre ? Quels sont les centres d’intérêts de cette audience ?

Pensez ensuite à créer des contenus qui puissent attirer leur attention. Suscitez leur engagement autour de sujets qui les intéresse. Variez les posts et adoptez un langage qui leur correspond. Publiez à fréquence régulière. Étudiez les comportements de votre communauté en fonction des contenus que vous partagez. Quels sont ceux qui remportent le plus de succès ? À quelle heure votre communauté est-elle plus réceptive ?

Une gestion efficiente des réseaux sociaux peut vous permettre de générer directement des opportunités commerciales. Et si vous ajoutez des alertes sur vos mots clefs, l’adresse de votre site internet ou sur vos contacts, cela sera profitable à votre campagne d’inbound et peut accroître le trafic de votre site internet.

Faites de l’A/B testing sur vos campagnes

L’A/B testing est un procédé marketing qui permet d’analyser l’efficacité d’un contenu digital en étudiant plusieurs versions. Le test peut porter sur une page internet, un email marketing, une campagne google ads, un formulaire ou encore une landing page. Les indices de référence sont les objectifs que se sont fixés l’entreprise, à savoir, le nombre de clics, de visiteurs, d’inscriptions, d’ouvertures, etc.

Les résultats du test permettront d’identifier la version du contenu qui produit le plus de résultats positifs.

L’A/B testing est utile en ce sens qu’elle permet :

  • de mieux cerner le comportement des utilisateurs et l’influence de certains facteurs sur le processus décisionnel ;
  • d’analyser et vérifier des théories et mesurer l’impact des changements ;
  • d’améliorer les résultats de vos campagnes google sur les éléments qui indiquent de meilleures performances.

Les entreprises en y ayant recours optimisent leur prise de décision en se basant sur des données et des statistiques vérifiées.

Mesure des performances

Pour calculer le ROI des campagnes d’une stratégie d’Inbound Marketing, vous devez faire un audit de vos forces et atouts et analyser vos résultats en fonction d’indicateurs de performances. Que ce soit pour une campagne google ou de marketing digital, la mesure des performances est une étape essentielle dans la réussite de celle-ci.

Les indicateurs de performances ou KPI sont utilisés en marketing pour mesurer l’efficacité d’une campagne ou d’une action. Ils sont définis au préalable par les entreprises. Ils vont déterminer et chiffrer les objectifs, mesurer le succès des actions et leur retour sur investissement (ROI). En d’autres termes, ils permettent d’évaluer la rentabilité d’une action, tant en termes de ressources, que d’argent.

Pour produire des résultats, les KPI doivent être mis en place selon la méthode SMART.

La méthode SMART est une méthode de management qui permet de formuler les objectifs à atteindre de la façon la plus simple, la plus compréhensible et la plus claire possible. Celle-ci se subdivise en 5 points clés :

  • Spécifique : l’objectif élaboré doit être précis et clair. Il doit avoir un lien avec la fonction de celui qui est chargé de le réaliser.
  • Mesurable : l’objectif doit être quantifiable et quantifié. Quel niveau souhaitez-vous atteindre ? Un objectif mesurable fournit des résultats concrets qui facilitent la prise de décision.
  • Acceptable : les objectifs définis doivent non seulement être acceptés par toute l’équipe, mais aussi être assez grands et ambitieux pour représenter un défi à relever.
  • Réaliste : l’objectif fixé doit être assez ambitieux, mais également réalisable et raisonnable. Il doit être à la portée des collaborateurs et dans leur possibilité.
  • Temporellement défini : l’objectif doit être défini dans le temps, il doit avoir une date de début et une date butoir, tous les deux clairement établies.

Dans la mesure de performances, les équipes doivent surveiller les résultats et se les communiquer entre elles. Une fois interprétés, les résultats obtenus permettront d’optimiser la stratégie en question et d’opter pour un processus d’amélioration, si besoin.

On vous conseille !